Route – Championnats de France – Saint-Omer – 27 avril – Reconnaissance du parcours en ligne – Un parcours avec tous les ingrédients du Nord

Tous les ingrédients y sont !

Le petit secteur pavé est là, les grandes routes à découvert, des passages en ville techniques, avec des « pif paf », et le fameux « berg », situé à Halline, lequel donne des allures de « petite classique » du Nord à ces Championnats de France 2017, qui auront lieu à Saint-Omer du 22 au 25 juin 2017.

Le peloton qui a bouclé aujourd’hui deux tours de parcours en reconnaissance dans l’Audomarois, a en plus profité d’un joli soleil printanier, avec toutefois un léger vent de côté. Cet ingrédient peut-être le grain de sel qui rajoutera du piment à la course le jour « j », encore si la pluie venait se mêler à la partie.

Rappelons-nous les Championnats de France 2012 à Saint Amand-les-Eaux copieusement arrosé et célébrée par la victoire de Nacer Bouhanni devant Arnaud Démare et Adrien Petit, l’enfant du pays, déjà à l’époque.

Le coureur de Direct Energie d’ailleurs enfilera le même costume dans quelques semaines en compagnie de Quentin Jaurégui (Ag2r-la Mondiale), Florian Sénechal (Cofidis), tout comme les filles emblématiques de la région que sont le trio : Fiona Dutriaux, Elise Delzenne et Juliette Vandekerckhove laquelle revient à ses premières amours, le cyclisme de haut-niveau. « J’ai hâte d’y être, indiquait Adrien Petit. Et que l’on ait le même temps le jour « j » avec un grand soleil, ce même beau temps. La bosse est roulante et cela va passer, seul le temps peut changer la donne. C’est bien ce petit tronçon pavé, aussi. Cela donne une touche encore plus nordiste, ça rappelle les Flandres. Les virages proches de l’arrivée peuvent provoquer des cassures. Mais cela reste un parcours pour les sprinters, et j’espère que le titre reviendra dans notre équipe. » Comprenez avec Bryan Coquard. Mais l’équipe estampillée Haut-de-France, Cofidis, nordiste 100% pur jus, misera elle sur la carte Nacer Bouhanni comme le confirme, Florian Sénechal. « Cofidis n’a jamais remporté le titre de Champion de France, il sera notre meilleure carte ici. On va tout jouer pour Nacer ». Ce qui a le mérite d’être clair. « Le parcours n’est pas très difficile, confirme lui aussi Quentin Jaurégui. Il sera, je pense, propice aux sprinters. Nous on aura deux cartes à jouer avec Sam Dumoulin et Rudy Barbier, tout en ayant aussi pourquoi pas l’option de jouer la carte de la course de mouvement. Le terrain est en effet parfois vallonné, et le faux-plat montant peut écrémer la course au fil des tours. Mais les sprinters devraient passer et ils ont vraiment une carte à jouer. On va tout faire pour essayer de ramener le titre chez Ag2r-la Mondiale. » Un France que Quentin disputera sur ses terres. Il apprécie. « C’est super de courir à la maison, je pense que j’aurais des supporters qui les autres années ne peuvent pas venir parce que c’est loin. Je suis très heureux et impatient de disputer ce France 2017 dans les Hauts de France ». Une région qui elle aussi attend avec impatience la semaine du 22 au 25 juin …

Hervé Bombrun
Crédit photo FFC – Patrick Pichon