Route – Championnats de France – La Haie-Fouassière – Contre-la-montre – Élite femmes – Audrey Cordon-Ragot : « Un peu comme à la maison »

Quadruple Championne de France du contre-la-montre, Audrey Cordon-Ragot qui porte désormais les couleurs de Trek-Segafredo, sera, comme chaque année, animée de grandes ambitions sur ces France 2019 en Loire-Atlantique.

France Cyclisme : Tu connais bien la Haie-Fouassière, Audrey, non ?

Audrey Cordon-Ragot : « Oui, surtout Clisson, ville où sera donné le départ du chrono. La sœur de mon mari Vincent Ragot réside en ce lieu avec sa famille. Cela va me donner une motivation supplémentaire, en effet, une bonne partie de notre famille est sur Nantes, nous avons également des amis dans cette région, donc forcément ces Championnats de France auront une saveur encore plus particulière pour moi. J’ai un peu l’impression d’être à la maison ».

FC : Tu connais le parcours qui sera proposé ?

ACR : « Oui. J’ai découvert le parcours de l’épreuve sur route cet hiver en compagnie de Jimmy Engoulvent, directeur-sportif au sein de l’équipe Vital Concept B&B Hôtels. Mais celui du contre-la-montre je ne le connais pas encore. Celui de la route en tout cas est hyper usant, c’est exactement le même parcours que la Classic Loire-Atlantique. Si le jour de la course le vent se lève, ce sera encore plus difficile. Il y a vraiment de quoi faire. La première partie est roulante, et peu favoriser les bordures car c’est à découvert et assez balayé par le vent. La deuxième partie est, elle, avec le final, est ponctuée de montées et descentes, avec une bosse dure et pentue qui peut permettre de faire la différence car derrière on ne voit pas l’échappée. Cela me fait un peu penser au parcours de Chantonnay, il y a quelques années ».

FC : On peut imaginer aisément que le chrono, tu vas le préparer à fond…

ACR : « Oui, car j’ai envie de gagner une nouvelle fois le Championnat de France du contre-la-montre. Je veux conserver mon titre, les jeunes poussent derrière et il conviendra de le préparer sérieusement. Au sein de l’équipe Trek-Segafredo, le contre-la-montre est une discipline importante. Nous avons déjà commencé à travailler notre position sur le vélo de contre-la-montre, j’ai déjà pris en main mon vélo de clm, choses que je n’avais jamais faites auparavant, si tôt dans la saison. Le chrono permet de jouer sur les classements généraux des courses sur lesquelles on veut performer. L’équipe met les moyens d’accompagnement sur les Championnats Nationaux lorsqu’il y a possibilité de victoire, donc j’espère que j’en bénéficierais. Toutes les courses sont importantes pour moi, mais les Championnats Nationaux permettent de mettre en avant le maillot, le partenaire textile des équipes, et c’est toujours très important pour elles. »

Propos recueillis

Par Hervé Bombrun
Crédit photo FFC – Patrick Pichon